Awich, la rappeuse livre son histoire dans ses chansons © Photography Philip FONG / AFP

Autoproclamée reine du hip-hop japonais, Awich livre des textes dans lesquels elle raconte son histoire. De sa découverte du rap à Okinawa à la perte de son mari aux États-Unis, l’artiste conte son histoire dans ses chansons.

Awich rappe depuis l'école et a fait ses débuts dans les clubs underground de la région la plus au sud du Japon. Elle perce dans le milieu en 2022 avec la sortie de son premier album sur un label majeur, "Queendom", des photos pour Vogue et une performance au célèbre Budokan de Tokyo. Depuis, elle attire les foules dans les festivals et dans la salle de spectacle la plus célèbre de Tokyo.

C’est à 14 ans qu’elle découvre le rap en tombant sur un CD du légendaire rappeur américain Tupac. Elle étudie ses textes et se met à composer en transformant ses propres journaux intimes et poèmes en rimes. La chanteuse s’inspire de sa vie entre le Japon et les États-Unis pour ses titres. Elle a même sorti une chanson pour marquer le 50e anniversaire du retour d'Okinawa au Japon après l'occupation américaine.

Partager