Le rachat du catalogue musical de Bruce Springsteen aurait coûté un demi-milliard de dollars

Un demi-milliard de dollars, c'est la somme qu'aurait déboursée Sony Music pour l'achat des droits du catalogue musical de Bruce Springsteen. Une transaction confirmée par le studio sans précision concernant le montant.

La pandémie de la Covid-19 a eu raison de l'industrie du spectacle, mais a d’autre part suscité l’intérêt pour l'édition musicale. Dans cette optique, Sony Music a acheté les droits du catalogue musical de Bruce Springsteen. Ceux-ci concernent l'ensemble de son œuvre d'auteur-compositeur, à l’instar du tube « Born in the USA », vendu à près de 30 millions d'exemplaires.

L’artiste qui a fait partie de la maison de disques Columbia Records de Sony pendant ses 50 ans de carrière se dit ravi de cette prise en charge. Avec cette transaction, celui derrière plus de 150 millions de disques vendus s’assure que sa musique restera en vie pendant des décennies.

Avec la pandémie, les redevances des portefeuilles de droits d'auteur de chansons peuvent s'avérer lucratives à long terme et attirent de plus en plus les investisseurs. D’autres artistes comme Tina Turner et Bob Dylan ont aussi vendu leurs droits musicaux au groupe allemand BMG et à Universal Music, respectivement.

Partager