L’UNESCO sollicite pour éviter à la musique électronique de sombrer

La pandémie et les nombreuses restrictions sanitaires ont été un cahchemar pour la musique électronique. Face à cela, plusieurs représentants de cette industrue musicale réclament qu'elle soit inscrite au patrimoine immatérier de l'UNESCO...

Parmi les militants pour cette campagne d’inscription de la techno berlinoise à l’UNESCO, on retrouve le DJ allemand Dr Motte («Love Parade»)! Aidé du collectif Rave the Planet, le musicien a fait une demande auprès du gouvernement allemand pour déposer un dossier en faveur de la musique électronique!

Pour justifier cette demande auprès du Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO, les artistes soulignent que le développement de ce genre musical à Berlin est lié à la chute du mur de Berlin et l’absence de couvre-feu, entre autres.

D’autres initiatives ont été prises pour soutenir cette demande dont une vidéo incluant des DJ renommés, tels que Ellen Allien et Alan Oldham et une récolte de fonds.

Rappelons que la scène musicale en Allemagne est menacée avec l’interdiction de danser dans les clubs dès le 8 décembre. Une décision qui pourrait être fatale pour la musique électronique locale…

Partager